Gracie Barra BrossardGracie Barra Brossard

Search
Jiu-Jitsu for Everyone

Jiu-Jitsu Brésilien

Certains historiens du Jiu-Jitsu disent que les origines de “l’art noble” peuvent remonter à l’Inde, et qu’il était pratiqué par des moines bouddhistes. Préoccupés par l’autodéfense, ces moines ont créé des techniques fondées sur des principes d’équilibre et de levier, ainsi qu’un système de manipulation du corps établi de manière à éviter de s’appuyer sur la force ou les armes. Avec l’expansion du bouddhisme, le Jiu-Jitsu s’est propagé du sud-ouest de l’Asie à la Chine, pour arriver finalement au Japon où il s’est développé et a acquis une plus grande popularité.

A la toute fin du 19e siècle, certains maîtres de Jiu-Jitsu ont émigré du Japon vers d’autres continents, enseignant les arts martiaux, ainsi qu’en participant à des combats et des concours. Esai Maeda Koma, aussi connu comme “Conde Koma”, a été un de ces maîtres. Après avoir voyagé avec sa troupe, combattant dans plusieurs pays d’Europe et d’Amérique, Koma arrive au Brésil en 1915, et s’établit à Belem do Para l’année suivante, où il rencontre un homme du nom de Gastao Gracie. Le père de huit enfants, dont cinq garçons et trois filles, Gastao devient un passionné de Jiu-Jitsu et amène son fils aîné Carlos auprès du maître Japonais pour qu’il lui enseigne le combat.

Pour Carlos Gracie, jeune homme de 15 ans relativement fragile, le Jiu-Jitsu devient non seulement une méthode pour se battre, mais aussi pour son évolution personnelle. A 19 ans, il s’installe à Rio de Janeiro avec sa famille et commence à enseigner et à participer à des compétitions d’arts martiaux. Durant ses voyages, Carlos enseigne à des élèves, et prouve également l’efficacité de cet art en battant lors de compétitions des adversaires plus forts physiquement. En 1925, il retourne à Rio et ouvre la première Académie, l’“Academia de Gracie Jiu Jitsu”. A partir de là, Carlos commence à partager ses connaissances avec ses frères, en affinant ses techniques et en les adaptant aux caractéristiques naturellement plus faibles de sa famille. Carlos leur enseigne également sa philosophie de vie, ainsi que ses concepts d’alimentation naturelle. Au final, Carlos devient un pionnier dans la création d’un régime spécifique pour athlètes, “le régime alimentaire Gracie”, qui a transformé le Jiu-Jitsu en un terme synonyme de santé. En créant ainsi un système efficace d’autodéfense, Carlos Gracie voit dans cet art un moyen de devenir un homme plus tolérant, plus respectueux et avec une meilleure confiance en soi. Avec pour objectif de démontrer la supériorité du Jiu Jitsu, et aussi de développer une tradition familiale, Carlos défie les plus grands combattants de son époque, tout en gérant la carrière sportive de ses frères. En se battant contre des adversaires plus lourds de 20 ou 30 kilos, les Gracie gagnent rapidement en reconnaissance et prestige.

Attirés par le nouveau marché se développant autour de Jiu-Jitsu, de nombreux pratiquants japonais viennent alors à Rio, mais aucun n’est en mesure d’établir des Académies avec autant de succès que les Gracie. Cela été surtout dû au fait que la pratique japonaise était d’avantage axée sur des “takedowns” (des amenées au sol) et des projections, alors que le Jiu Jitsu des Gracie était plus tourné vers des techniques plus sophistiquées de lutte au sol et de finalisation. Carlos et ses frères ont eu une telle influence sur ces techniques que cela a modifié complètement les principes internationaux du Jiu Jitsu. Ces techniques étaient si propres à Carlos et à ses frères que ce sport s’est lié à une identité nationale, et il est maintenant communément appelé “Jiu Jitsu brésilien” pratiquée par des combattants d’arts martiaux du monde entier, y compris du Japon.

Avec la création d’un organisme officiel afin de superviser l’administration du sport, les règles et le système de classement, l’ère des compétitions de Jiu Jitsu a été lancée. Aujourd’hui, le Jiu Jitsu est beaucoup plus organisé, avec une Fédération Nationale et Internationale, fondée par Carlos Gracie Jr. A travers son travail avec la Confédération de Jiu Jitsu brésilien, Carlos Gracie Jr. a contribué au développement de ce sport en organisant les premières compétitions officielles. Actuellement, la Confédération organise des compétitions au Brésil, aux Etats-Unis, en Europe et en Asie, réalisant ainsi le rêve initial de Carlos de diffuser le Jiu Jitsu à travers le monde.
– Par Steve “Sakuriba” Kim

We at GB believe that if everyone trained GB BJJ, the world would be a better place…
gbjj

More about Gracie Barra Jiu-Jitsu
Shop in our Store

Shop in our Store

Buy uniforms, shirts, sweatshirts, accessories, shorts, DVDs, and much more in a place you can trust.